À LA UNE

à la deux, à la trois

  • The Limiñanas, homme et femme de l’ombre ?

    par Adehoum Arbane le 20.02.2018 Johnny vient de laisser sa peau au vestiaire du provisoire pour rejoindre l’éternité. Pour les quelques rockeurs restants, c’est cependant un souffle précaire qui les maintient en vie. Et si comme après l’apocalypse, les Limiñanas étaient les derniers ? Des Mad Max des temps nouveaux, guerrière et guerrier. Ouverture et Le premier jour, comme le symbole de cette destruction créatrice. Leur musique sur cet album se déroule telle l’autoroute sans fin d’un rock extatique, avec paroles, mais sans réelle désir de l’inscrire dans les espaces codés du songwriting. D’où cette permanence...
    Lire
  • Magma, concert au Triton 27/01/28

    par Adehoum Arbane le 12.02.2018 L’un ne va pas sans l’autre. Ainsi, la découverte de la musique de Magma est-elle indissociable de l’expérience live. À rebours de tous les groupes – et c’est peut dire que la formation française fut à l’antipode de la pop de son époque, les seventies –, les concerts de Magma priment sur tout, même s’ils ramènent souvent, toujours à l’œuvre gravée. Rassurons-nous, le phénomène inverse existe aussi pour les anciennes générations. Mais revenons au propos initial. Pourquoi parler d’expérience ? Pour les novices – car c’est d’eux dont il s’agit en vrai – qui acceptent d’entrer...
    Lire
  • Electric Music at the Gate of Dawn

    par Adehoum Arbane le 06.02.2018 Au fond tout comme la techno, le psychédélisme reste une musique fondamentalement liée à la drogue, le LSD en l’occurrence. Voilà pourquoi le revivalisme sonne faux, son psychédélisme à lui s’apparente à une expérience bio, c’est-à-dire sans la chimie qui va avec. Qui dit chimie dit alchimie. Cette remarque semble s’appliquer de même à la production made in sixties. En effet, dès 1967 le rock psyché se transforme en mode. Tout le monde y va de sa lysergie sur disque, perdant au passage le message originel. Cependant il en est qui sauront tirer du cerveau...
    Lire
Top