À LA UNE

à la deux, à la trois

  • Mazouni et l’Atlas de la pop

    par Adehoum Arbane le 27.09.2022 Tous les chemins mènent à Rome. Peu importe lequel pourvu qu’on ait l’ivresse de la découverte. Le Voyage ! Qui possède un caractère initiatique, un pouvoir révélateur. Ne dit-on pas qu’il forme la jeunesse ? En cela, il représente un passage, un rite, un bref moment où le corps et l’âme apprennent, grandissent, s’émancipent. Il y a le voyage au sens physique, géographique. De l’Odyssée d’Ulysse à celui qui se fait en taillant la route par tous les moyens, comme chez Kerouac, jusqu’au pèlerinage où l’on se rend dans un lieu tenu pour sacré. Il existe aussi de ces périples immatériels en apparence, presque invisibles...
    Lire
  • La musique, Machine arrière ?

    par Adehoum Arbane le 20.09.2022 L’apnée n’est pas seulement recommandée pour les grands fonds marins mais aussi pour les œuvres discographiques d’apparence impénétrables. À l’évidence, « Soft Machine, Facelift : France and Holland » en fait partie avec ses deux CD, ses deux DVD (convertis en plages sonores). Cette généreuse rétrospective rejoue à l’infini la setlist de « Third », alors que le groupe n’a pas encore commencé son enregistrement. Et pourtant tout est là, en place, presque monolithique. Car en cette période la musique de Soft s’avère, et malgré la section de cuivres réduite qui l’accompagne (sont présents Elton Dean... 
    Lire
  • Al Kooper, full on the hill

    par Adehoum Arbane le 13.09.2022 « Nous vivons la fin de ce qui pouvait apparaître comme une abondance et la fin, pour qui en avait, d’une forme d’insouciance ». Sans jeter un froid ou ajouter un commentaire à la litanie des réactions convenues, la fin de l’abondance et de l’insouciance arriva avec les premiers punks qui donnèrent au mot "urgence" sa forme critique définitive, quoiqu’un peu grotesque. Lorsque l’on songe aujourd’hui au délai qui sépare un album d’un autre, cette idée d’urgence a de quoi faire sourire. Si l’on voulait être plus précis, nous dirions qu’en matière de pop, l’abondance fut un crédo, quant à l'incousiance...
    Lire
Top